San Pedro: Zoom sur la cherté de la vie à San Pedro

San Pedro- Economie-  La cherté de la vie à San Pedro est un fait reconnu et qui prend de l’ampleur. Tous se plaignent, des commerçants aux ménagères jusqu’aux fonctionnaires.

Certains commerçants justifient cette cherté par le fait que le mauvais état des voiries et la route côtière agissent sur le transport des marchandises; alors pour pouvoir obtenir un petit bénéfice ceux-ci sont obligés à leur tour d’augmenter le prix de la marchandise.

Mme Salimata Touré une riveraine depuis 5ans déplore cette cherté excessive:  “Tout est cher ici à San Pedro que ce soit la nourriture le transport et même les logements.

L’attiéké poisson thon communément appelé “garba” est à 1000f le plat ,malgré la présence du port dans la ville le poisson reste excessivement cher”.

Tout comme elle, Bintou et Assita deux résidentes de la ville affirment que les denrées alimentaires sont chères ce qui ne leur permet pas de nourrir la famille normalement.

Une maman de trois(3) enfants très amère par le coût très élevé des denrées se plaint fortement: “le coût de la viande est de 2500f/kg, quatre (4) bananes à 500f, une boite de graines à 500f, comment allons nous faire pour nous qui sommes ménagères pour nourrir nos enfants convenablement? Que les autorités nous viennent en aide”.

Le café cacao et l’hévéa sont les cultures qui ont été valorisées dans la région de San Pedro et dans les villes aux alentours au détriment des cultures vivrières ce qui est selon elle la difficulté première des flambées alimentaires.

Ainsi les commerçants se voient forcés a migrer vers la capitale économique Abidjan pour effectuer les differents achats. Vu l’État pitoyable des routes qui rendent le voyage périlleux et coûteux les denrées alimentaires vont forcément subir des augmentations abusives.

Une dame X de San Pedro nous révèle que les logements ne sont vraiment pas à moindre coup; les différents logements partent de 30.000f à 70.000f, les studios les chambres salons et villas sont à des coûts vraiment énormes.

Les travaux de rénovation des voiries de San Pedro entamés dernièrement faciliteront à coup sûr le transport des marchandises et la cherté de la vie sera d’ici peu, nous l’espérons, un lointain souvenir.

@SanPedronews

Sun’ga en collaboration avec Carole G

Gnoka Carole

Carole Gnoka, Chef de production du portail, Sanpedro News Spécialiste Société - Politique du Magazine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *