Société: Incendie à L’EPP Victor Ballet Annexe: le bâtiment dévasté par les flammes

               

San Pedro- Drame-La nuit du vendredi au samedi a été dramatique pour l’école primaire publique ‘’Victor Ballet Annexe’’, située au quartier ‘’Victor Ballet’’ de la ville de San Pedro. Un incendie y est survenu, consumant l’intégralité du bâtiment composé de six classes.

Incorporée dans le groupe scolaire qui réunit trois écoles, l’école primaire publique ” Victor Ballet annexe”, victime de l’incendie, compte un effectif de 333 élèves, répartis en six classes allant du CP1 au CM2.

Elle est d’ailleurs la seule des trois écoles du groupe scolaire à être construite en bois avec des piliers et un sol en béton.

Selon des témoins, l’incendie se serait déclenché aux environs de 01H30 du matin, sous le regard impuissant des résidents du quartier qui, malgré leur promptitude, n’ont pu parvenir à réparer les dégâts causés par les flammes.

Rien n’a été sauvé, ni les dossiers des élèves, ni les tables-bancs, ni les fournitures et matériels didactiques.

Les responsables de l’établissement et les habitants du quartier incriminent un fumoir de drogue, localisé non loin de l’école, qui avait été dénoncé.

La source de l’incendie, serait donc, pour eux d’origine criminelle.

Monsieur Diomandé Moussa, Inspecteur d’enseignement primaire et préscolaire (IEP) de San Pedro, s’est rendu dans la matinée du samedi sur les lieux pour constater le massacre. Une réunion de crise a ensuite été tenue  avec les responsables du groupe scolaire et les parents d’élèves.

Une réunion qui a eu pour aboutissement  la prise de décision de deux solutions provisoires pour ne pas affecter la scolarité des 333 élèves de l’école.

Ainsi, il a été arrêté que, les élèves des classes de CP1, CP2 et CE1, resteraient dans le groupe scolaire ” Victor Ballet ” pour recevoir les cours dans un système de double vacation.

Quant aux plus grands, les élèves des classes de CE2, CM1 et CM2, ils  bénéficieront de l’enseignement à l’école primaire du Château, situé à 2 km de leur école d’origine.

« Nous lançons un SOS à toutes les bonnes volontés qui pourraient faire quelque chose parce que, au-delà de la baraque et des tables-bancs, c’est la vie de 333 élèves qui est en jeu et qu’il faut sauver », a déclaré la directrice de l’école sinistrée, Yéo Koné Karidja.

L’incendie a décidément joué un vilain tour à l’EPP “Victor Ballet annexe”.

Nous espérons que tout rentrera en ordre sous peu.

Nous y reviendrons…

@SanPedronews

Carole G

Gnoka Carole

Carole Gnoka, Chef de production du portail, Sanpedro News Spécialiste Société - Politique du Magazine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *