San Pedro: Décès d’une fillette a Boignykro- Un supposé cas de rage détecté

San Pedro- Actualité- Dans la sous préfecture de Gabiadji sis a 60 kilomètres de San Pedro, une fillette de neuf ans a perdu la vie des suites de morsures d’un chien un mois plus tôt. Survenu ce 26 janvier, ce cas a été enregistré comme un possible décès par rage.

La fillette K.A élève en classe de CM2 est décédée ce 26 janvier au Centre régional hospitalier (CHR) de San Pedro, où elle a été conduite par l’Institut national d’hygiène publique (INHP), après plus d’un mois sans bénéficier de soins médicaux adéquats.

Pour la petite histoire, le 1er décembre 2017, la jeune K.A s’est trouvée au mauvais endroit au mauvais moment.

Un chien errant du village dont elle croisa malencontreusement le chemin ce jour la s’attaqua à elle.

Ayant été mordue par ce dernier, c’est très rapidement que le père de la fillette la conduisit au centre de santé du village voisin.

Orientée à l’INHP de San Pedro par l’infirmier qui s’est occupé de K.A, pour une prise en charge,  le père ne tient pas compte de ces prescriptions et par conséquent ne conduit pas sa fille à l’institut.

La vie suit ainsi son cours quand, ce 21 janvier, la fillette se plaignant de céphalées et de fièvres est traitée selon la médecine traditionnelle par son père.

Le 25 janvier, le mal prend une autre tournure empêchant même la petite de manger et de boire. Alarmé, le père se décide enfin à la conduire a L’INHP Le 25 janvier, où les spécialistes  décèlent deux symptômes majeurs de la rage : l’aérophobie (peur du vent) et la photophobie (peur de la lumière).

Orientée au CHR, elle y décède le lendemain.

Dans un souci de prévention d’autres éventuels cas de rage, L’INHP a envoyé une équipe dans le village de Boignykro pour une prise en charge des proches de la petite K.A.

Notons que le chien, responsable de la morsure, demeure introuvable.

Quant à l’Institut pasteur, où des échantillons ont été envoyés pour déterminer la véritable cause  du décès de la fillette, les résultats n’ont pas encore été communiqués, plus de deux semaines après l’envoi desdits échantillons. Le délai habituel pour les résultats serait de trois à quatre jours selon l’INHP.

San Pedro news

Carole G

Gnoka Carole

Carole Gnoka, Chef de production du portail, Sanpedro News Spécialiste Société - Politique du Magazine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *